Construire sa piscine soi-même, construction en béton

Le bon moment pour construire sa piscine en béton

Construire sa piscine, ça donne envie. Mais ce rêve de beaucoup de personnes ne s’improvise pas en une semaine. Cela demande du temps, de la réflexion, des travaux et de l’argent.

Construire sa piscine soi-même

Les différents types de piscine en béton

Les piscines en béton sont reconnues pour leur résistance et leur longévité dans le temps. Mais il en existe de différentes sortes. Le béton est l’un des principaux matériaux utilisés pour construire sa piscine enterrée ou semi-enterrée.

  • La piscine maçonnée en parpaings ferraillés. Ce procédé consiste à empiler des parpaings ferraillés sur un radier en béton (c’est-à-dire le fond du bassin) et des piliers raidisseurs. Les parois sont par la suite recouvertes de ciment. Il s’agit ici d’une structure solide mais coûteuse. Le savoir-faire des maçons est indispensable.
  • La piscine en béton projeté possède une structure de base en déraille. Le béton est propulsé à haute pression contre les parois et le fond du bassin. Ce processus est le plus coûteux puisqu’il permet une liberté totale pour la forme et les dimensions du bassin. Le matériel nécessaire et le savoir sont toujours professionnels. Technique de gunitage.
  • La piscine en béton coulé est une technique qui nécessite la mise en place d’un coffrage en planches ou blocs à bancher, renforcé par une armature en ferraille dans lequel le béton est coulé. On obtient une structure de bassin en béton armé. Cette technique est moins coûteuse que les piscines en béton traditionnel mais elle requiert un savoir-faire professionnel.

Les 10 étapes de construction d’une piscine en béton coulé

Nous allons nous intéresser à la piscine en béton coulé, la technique la plus abordable en gamme de prix pour construire sa piscine.

Étape 1 : l’analyse préalable du terrain : oui car on ne peut pas faire creuser une piscine n’importe où sur son terrain. Il y a plusieurs facteurs à prendre en compte : l’environnement, la qualité du sol, l’ensoleillement, etc.

Étape 2 : le terrassement de la piscine : c’est-à-dire creuser le trou où se trouvera la piscine.

Étape 3 : l’installation de la structure : installer le coffrage en panneaux choisi (coffrage perdu ou coffrage récupérable).

Étape 4 : l’installation des réservations pour les systèmes hydraulique, électriques et de filtration.

Étape 5 : le coulage du béton dans les panneaux. Attention : il faut se renseigner pour connaître le prix d’un m3 de béton car il dépend d’un grand nombre de facteurs différents, il n’est pas fixe.

Étape 6 : la pose d’un enduit sur le béton pour faciliter la suite.

Étape 7 : poser le revêtement étanche et ses finitions : carrelage, mosaïque, liner, béton ciré, etc.

Étape 8 : le raccordement technique aux différents systèmes posés préalablement.

Étape 9 : la mise en eau.

Étape 10 : on n’oublie pas de créer les abords de la piscine avec de la terrasse, des margelles, etc.

Quand construire ?

Il ne faut pas négliger le temps de construction, de sèche pour le béton, les délais de livraison et la réservation du pisciniste, tout un tas de contraintes qui vous amènera à prendre un an d’avance. Si vous décidez de construire votre piscine pour l’été, il est recommandé de commencer l’été précédent.

De plus, une demande de permis de construire est obligatoire accompagné d’une déclaration préalable de travaux à effectuer auprès de votre mairie.

Enfin, le béton ne sera pas coulé par temps de pluie. Ce produit est soumis aux conditions météorologiques, son sèchement se fait dans les meilleures modalités possibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *