Déclarations, impôts, implantation, conformité, réception des travaux, administration, réglementations, permis de construire, taxes habitation et foncière, code urbanisme, régularisations, distances, ...

Modérateurs: ericpastaga, Equipe de moderation sections piscine.

#503299 par manolo
Lun 23 Mai 2011 à 17:09

Vu les conditions climatiques, de nombreux départements dont le mien sont en restriction d'eau.
Venant de terminer mon bassin en blocs à bancher, j'espére recevoir mon liner courant juin. Or que faire si l'interdiction de remplir les piscines perdure. Je suis inquiet de laisser le bassin vide. En cas d'orage et de pluie abondante, ne risque t'il pas d'y avoir une poussée sur les murs qui risque de fragiliser la structure? Et peut on laisser le liner dans son carton pendant longtemps sans le déplier?
Accessoirement, que faire de mes 4 enfants qui attendent depuis janvier que le chantier se termine pour pouvoir plonger?

#503791 par lavande
Mer 25 Mai 2011 à 08:22

Chacha a écrit:
lavande a écrit:evidemment laisser un bassin comme cela n'est pas possible.tu remplis la nuit.pas vraiment d'autres solution !

:lol: :lol: :lol: :lol: Voyoute ! ! ! ! ! :lol: :lol: :lol: :lol:

hihihhihi vouiii :P :lol: :lol:

#503896 par vulpinus
Mer 25 Mai 2011 à 13:41

Actuellement, je finalise la construction la ma pisicne hors-sol bois. Remplissage prévu la semaine prochaine.

Mais la Drome vient aussi de passer en restriction d'eau depuis le 20 mai :?

L'arrêté préfectoral dit :

"Les prélèvements pour le remplissage des piscines à usage privé sont interdits exception faite de la première mise en eau après construction du bassin."

Puis-je remplir ma piscine ou celà ne concerne t-il que les bassins enterrer ?

C'est pas préciser dans l'arreté préfectoral.

#504171 par vulpinus
Jeu 26 Mai 2011 à 08:36

C'est bien se que je pensais. Donc mise en eau semaine prochaine en espérant que l'on change pas de niveau de restriction avant.

#505744 par jordanss
Mer 01 Juin 2011 à 10:25

Bonjour manolo,

As tu regardé également l'arrêt préfectoral ? En effet, malgré les restrictions d'eau, le premier remplissage de votre piscine après la construction du bassin est peut être aussi autorisé dans votre région ! Dans ce cas là pas de soucis, vous pouvez installer votre liner dés que vous le recevez et remplir votre piscine :D

Sinon, si vous ne pouvez vraiment pas remplir, ne posez pas votre liner. Pas de problème pour conserver votre liner sans le déplier, même plusieurs mois, faut juste faire attention aux conditions de stockage ! :wink:

#507960 par Florent5
Mer 08 Juin 2011 à 15:03

vulpinus a écrit:Mais la Drome vient aussi de passer en restriction d'eau depuis le 20 mai :?

L'arrêté préfectoral dit :

"Les prélèvements pour le remplissage des piscines à usage privé sont interdits exception faite de la première mise en eau après construction du bassin."


Quand ils disent "prélèvements", çà correspond à quoi? A des prélèvements directs dans les cours d'eau?

Parce que dans mon département, les prélèvements sont interdits dans certains bassins (cours d'eau) mais ils disent aussi « Ne sont pas concernés par ces mesures de restriction : - les usages réalisés à partir du réseau public d’eau potable, »

#507963 par vulpinus
Mer 08 Juin 2011 à 15:08

C'est pour les prélévements "effectués à partir des réseaux d'alimentation en eau potable ou de prélèvements dans les eaux superficielles (cours d'eau et leurs nappes d'accompagnement)"

#509883 par Saurenate
Mer 15 Juin 2011 à 14:16

moi j'ai toujours entendu dire que si la piscine vient d'être construite, on a le droit de la remplir même si restriction d'eau car elle risque de s'abimer, un liner par exemple ne supportera pas un été sans eau dessus.

Saurenate

#509935 par petitkatik
Mer 15 Juin 2011 à 19:19

En haute-savoie, seul les piscines neuves maçonnés sont autoriser de remplissage. Les Hors-sol, coques, et les rénovations ne sont pas autoriser de remplissage, sauf a demander une dérogation à la mairie comme a fait un de mes clients.

#513685 par Bidul71
Mar 28 Juin 2011 à 17:15

Bonjour ,

Je suis de Saône et Loire et nous sommes donc en restriction d'eau , et j'ai plusieurs interrogations et même en parcourant le forum , je n'ai pas trouvé de réponses précises

J'ai acheté une piscine Bois hors sol CERLAND , et je l'avais commandé avant l'arrêté !
Reçu la semaine dernière , j'ai commencé à la montée et réaliser la pose du liner et le remplissage tout doucement . car je ne voyais pas de solution

Doit je arrêter le remplissage sous peine d'amende ? sinon comment faire ! ma garantie prend effet à la livraison , et si je ne la monte pas cet année , je perd un an de garantie ! et réaliser le montage en fin d'année est pas évident , car le constructeur indique minimum 20°c pour le liner .

Tout ceci n'est pas vraiment clair pour moi , et je ne me voyais pas laisser ma piscine dans mon garage pendant un an .

Si vous avez des expériences par rapport aux restrictions d'eau , merci de vos infos.

#513715 par Saurenate
Mar 28 Juin 2011 à 19:12

pour un lavage de voiture, l'amende est de 11 €
pour une piscine je sais pas, mais moi j'ai rempli la mienne dimanche et je vais la finir cette semaine, je vais pas laisser mon liner au soleil à cramer

il est dit normalement que tout ouvrage commencé doit pouvoir être fini, ils parlent de professionnel mais un particulier ne vas pas risquer de perdre son liner ou comme toi la garantie pour un remplissage !

mes voisins ont remplis la leur y a pas longtemps non plus.

moi je te dis "va y" tu vas pas aller en tôle pour ça, on n'est pas aux états unis.

Et cette restriction n'est pas valable partout ! je croyais qu'en niveau 3 on était interdit de remplir la piscine mais non il faut que ce soit le maire qui décide des interdictions (lavage de voiture, remplissage ou complément de piscine sauf professionnel ayant déjà commencé le chantier, interdiction d'arroser même le potager entre 10h et 20h)
donc un niveau 3 concerne surtout les agriculteurs et les pompages .

#513864 par GAZOU70
Mer 29 Juin 2011 à 09:10

Je viens de me rendre à la Police des Eaux de mon département. Pour le remplissage des piscines en Haute Saone, l'interdiction porte même sur celles en construction, donc première mise en eaux interdite.
L'amende est de 1500 €. Du coup ça donne à réfléchir .

#514012 par Bidul71
Mer 29 Juin 2011 à 17:27

GAZOU70 a écrit:Je viens de me rendre à la Police des Eaux de mon département. Pour le remplissage des piscines en Haute Saone, l'interdiction porte même sur celles en construction, donc première mise en eaux interdite.
L'amende est de 1500 €. Du coup ça donne à réfléchir .


Bonjour ,

et peu importe si garantie , ou liner en cours de pose ?

#514066 par Saurenate
Mer 29 Juin 2011 à 20:58

allez rempli ta piscine,
c'est pas toi qui va faire manquer d'eau, puisque ton eau retournera à la terre de toutes façons un jour.
si on devait toujours respecter les lois
et encore es tu vraiment en interdiction ?

#514319 par benoit-ema
Jeu 30 Juin 2011 à 15:15

Bonjour,

pour ceux qui sont en Poitou-Charentes, se rendre à cette adresse http://info.eau-poitou-charentes.org/. Il faut ensuite en haut au milieu choisir son département et sa commune pour connaitre les restrictions et consulter l'arrêter préfectoral.

Voila l'affichage que vous aurez :
Image

Pour les autres, regarder si dans votre région vous avez un site pareil.

Bonne baignade.

#514323 par Saurenate
Jeu 30 Juin 2011 à 16:08

SAUF que sur Poitiers et certaines villes faisant parties de la communauté poitevine ont eu un arrêté du maire lundi y a 8 jours pour interdire les lavages voiture, piscine etc.
donc ton tableau n'est pas à jour.
Mais à chacun d'avoir si c'est comme ça pour sa commune

#515635 par benoit-ema
Mar 05 Juil 2011 à 17:26

Bonjour,

le tableau n'est pas affiché en entier :lol: . Si tu es allé sur le site, tu as du lire :shock: en haut du tableau cette notion écrit en rouge : "Certains arrêtés de restriction sont pris par votre commune, à l’échelle locale et viennent s’ajouter à ceux pris par les préfectures. Pour connaître les mesures en vigueur sur votre commune, ou pour des informations complémentaires, n’hésitez pas à vous adresser à votre mairie."

Donc après avoir contrôlé les arrêtés en mairie et en absence d'arrêté pris par le maire, le tableau ci-dessus consulté sur le site fait fois.

Bonne restriction. :cry:

#525642 par patamodeler85z
Mar 16 Aoû 2011 à 15:58

bonjour.

nous avons signé fin janvier 2011 pour piscine mi juillet11.

en effet quand il y a eu les aretés de sécheresse (en vendée, assez tot), je me suis inquiété et j'ai contacté le pisciniste.

il m'a dit aucun problème du moment que le contart est signé avant l'arreté de sécheresse, que la piscine est faite par pro (vrai ?! :shock: ), et que c'est une construction neuve.

par contre ceux qui décide de vider 1/3 d'eau pour un renouvellement, n'ont pas le droit de remplir, ou pour tt construction hors sol temporaire.

a+.
edouard

#576072 par Chris83
Mer 30 Mai 2012 à 08:17

:roll: :roll: Les arrêtés pour des restrictions d'eaux ont commencé en cette année 2012 :oops:

Attention :evil:


Au mois de mai 2012, trois départements sont déjà en niveau maximum de restriction d'eau avec arrêt des prélèvements d'eau non prioritaire.



Plan :
1.Introduction
2.Liste des départements concernés par au moins un arrêté préfectoral
3.Signification des niveaux de vigilance, alerte, alerte renforcée et de crise
4.Quelles sont les mesures de limitation de l'usage de l'eau qui peuvent être décidées ?
5.Les bons gestes à adopter

Introduction

Après une année 2011 marquée par une pluviométrie très faible au printemps et déficitaire à l'automne, la Commission de suivi hydrologique s'était réunie début décembre au ministère du Développement durable pour réaliser le bilan hydrologique de l'année 2011. Celui-ci s'étant avéré de nouveau déficitaire et en raison d'un hiver 2012 faiblement pluvieux, des arrêtés préfectoraux de restriction de l'usage de l'eau sont de nouveau publiés en raison de la sécheresse et de la pénurie d'eau dans certaines régions, malgré un début de printemps frais et pluvieux.

Après réunion du Comité national de suivi des effets de la sécheresse sur la ressource en eau - composé d'experts, de représentants d'usagers (usagers domestiques, agriculteurs, industriels, producteurs d'électricité, collectivités, associations de protection de la nature et de pêche) et de représentants des services des ministères concernés - il a été décidé de classer 14 départements en restriction de certains usages de l'eau, afin d'éviter l'interruption de l'alimentation en eau potable.

La carte des arrêtés est accessible depuis le site du ministère de l'Ecologie nommé Propluvia.

Liste des départements concernés par au moins un arrêté préfectoral

Les départements concernés par une mesure de restriction de l'eau sont les suivants :
•Charente (16)
•Charente-Maritime (17)
•Cher (18)
•Eure (27)
•Eure-et-Loir (28)
•Gard (30)
•Gers (32)
•Hérault (34)
•Loire-Atlantique (44)
•Oise (60)
•Seine-et-Maritime (76)
•Tarn (81)
•Val de marne (94)
•Val d'Oise (95)

Rappelons, qu'est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 5e classe (jusqu'à 1.500 euros) le fait de contrevenir aux mesures de limitation ou de suspension provisoire des usages de l'eau prescrites par arrêtés.

Comment s'explique la sécheresse de 2012 ?

La sécheresse résulte d'un manque de pluie et de neige en ce début d'année 2012, mais aussi par un déficit chronique et cumulé de la pluviométrie ces dernières années. La sécheresse survient lorsque la quantité de pluie est nettement inférieure aux normales saisonnières et cela, sur une assez longue période.

Lorsque le manque de pluie survient en hiver ou au printemps, comme c'est le cas cette année, cela empêche le bon remplissage des nappes phréatiques (réserves d'eau) qui s'effectue à cette période de l'année. De plus, la pluie survenue après le mois d'avril n'est profitable qu'à la nature en pleine croissance et floraison, sachant qu'une partie s'évapore à cause de la chaleur.

En été, la sécheresse pourrait être accentuée par des températures élevées.

A quel moment sont prises les mesures de restriction d'eau ?

Les niveaux d'eau disponibles sont mesurés en permanence dans des stations de mesures automatisées qui alimentent les bases de données spécialisées. Lorsque des seuils préalablement définis sont dépassés, les préfets peuvent prendre des mesures de limitation ou de suspension des usages de l'eau.

Tous les mois, un bulletin de situation hydrologique est publié dans chaque région ou bassin par les Directions régionales de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) et au niveau national par la Direction de l'eau et de la biodiversité du ministère du développement durable.

Dès lors que les seuils entraînant des mesures de restriction au niveau local sont dépassés, un arrêté de restriction de l'usage de l'eau est pris. En effet, pour faire face à une insuffisance éventuelle de la ressource en eau, les Préfets ont compétence pour prendre des mesures exceptionnelles de limitation ou de suspension des usages de l'eau. Ce sont les articles R211-66 à R211-70 du Code de l'environnement qui précisent les modalités de mise en oeuvre de ces mesures prévues à l'article L211-3 du Code de l'environnement.

En agissant le plus en amont possible, les pouvoirs publics tentent ainsi de garantir l'exercice des usages prioritaires de l'eau (ex : pompiers), mais aussi l'approvisionnement en eau potable et la préservation des écosystèmes aquatiques.

Les mesures prises par les Préfets en période de sécheresse sont nécessairement :
•progressives,
•appropriées au but recherché,
•suffisantes eu égard à la gravité de la situation,
•prescrites pour une période limitée.

En effet, un arrêté sécheresse est prescrit pour une durée limitée pour un périmètre déterminé, tout en assurant l'exercice des usages prioritaires, plus particulièrement ceux de la santé, de la sécurité civile, de l'approvisionnement en eau potable et de la préservation des écosystèmes aquatiques.

Signification des niveaux de vigilance, alerte, alerte renforcée et de crise

Quatre niveaux ont été définis : vigilance, alerte, alerte renforcée et crise
•Le seuil de vigilance :
Le préfet se base sur le débit des cours d'eau pour déclencher le seuil de vigilance. Il incite les particuliers et les professionnels à des économies d'eau.

•Le seuil d'alerte :
Le préfet décide de premières mesures de limitation de l'usage de l'eau.


•Le seuil d'alerte renforcée :
Ce seuil doit permettre une limitation progressive des prélèvements en eau et le renforcement des mesures de limitation ou de suspension des usages si nécessaires, afin de ne pas atteindre le niveau de crise renforcée.


•Le seuil de crise :
Le seuil déclenché en cas de mise en péril de l'alimentation en eau potable, la santé, la salubrité publique, la sécurité civile et la survie des espèces présentes dans le milieu.

Quelles sont les mesures de limitation de l'usage de l'eau qui peuvent être décidées ?

Le Préfet peut, concernant :
•les usages domestiques (collectivités et particuliers) :
- organiser des opérations de sensibilisation, puis limiter de plus en plus fortement les prélèvements pour l'arrosage des pelouses, des espaces verts, le lavage des voitures, le remplissage des piscines jusqu'à l'interdiction totale de ce type d'utilisation (hors usage eau potable).


•l'agriculture :
- interdire d'irriguer 1 jour par semaine, plusieurs jours par semaine ou à certaines heures jusqu'à l'interdiction totale de l'irrigation.


•l'industrie :
- imposer des restrictions aux unités les plus consommatrices. Par exemple, en adoptant des mesures imposant le recyclage de certaines eaux de nettoyage, la modification de certains modes opératoires, une réduction progressive d'activité.

Les bons gestes à adopter

Des gestes simples permettent au quotidien d'économiser l'eau (équipements des robinets et douchettes en dispositifs hydro-économes, diminution des fuites dans les réseaux, récupération des eaux de pluie, achat d'appareils ménagers économes en eau, arrosage du jardin le soir, binage du potager, etc).

Ainsi, les particuliers sont invités à faire des économies d'eau et à réduire leur consommation : en prenant des douches à la place des bains, en installant des chasses d'eau double flux et des réducteurs de pression sur les robinets ou en réutilisant l'eau de pluie.

Des mesures d'économie d'eau sont également préconisées auprès des industriels : amélioration des modes opératoires pour les rendre plus économes en eau, utilisation de l'eau en circuit fermé, recyclage des eaux de nettoyage.

Enfin, les agriculteurs sont invités à limiter l'irrigation à la bonne dose au bon moment, afin de diminuer la consommation de 30%. Les économies d'eau dans ce secteur sont globalement encouragées : amélioration du matériel d'irrigation, changement de pratiques, choix de cultures moins consommatrices d'eau. Les légumineuses, racines et tubercules consomment beaucoup moins d'eau que le maïs qui demande une grande quantité d'eau à une période de l'année où la ressource est la moins abondante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités



   Le forum Eauplaisir est Responsive Design