Projets, remblais, béton, treillis soudé, vidange, terrasse, isolation, câblage électrique, nage contre courant NCC, refoulement, local technique, fuite, maintenance, puits décompression, changement de liner, PVC armé ...

Modérateurs: ericpastaga, Equipe de moderation sections piscine.

#80223 par SMAP
Ven 16 Juin 2006 à 22:11

Notre piscine, construite il y a environ 20 ans en parpaings à bancher et de forme arrondie, fuit par la canalisation de la bonde de fond.
Par ailleurs nous la trouvons trop profonde (2m).
Aussi nous envisageons de remonter le fond de 40 à 50cm et refaire la canalisation.

<b>Quelqu'un ayant l'experience d'une opération similaire peut-il me donner des conseils ?</b>

Pour ma part, j'envisage ce qui suit :

1 - Boucher la bonde actuelle pour assurer l'étanchéïté de la cuve actuelle.

2 - Combler le fond de la piscine avec de gros galets sur environ 20 cm

3 - Ajouter du gravier de 20/30 sur 5 cm pour égaliser la surface

4 - Poser un plastique au dessus du gravier pour éviter les coulures

5 - Couler une dalle de béton de 20 cm chargé à 300kg/m3 armé avec 2 treillis de 10x10 en 8mm et inclure dans la chappe la nouvelle bonde de fond et sa canalisation.

Questions :

A - Faut il lier la dalle de béton aux parois de la piscine ?
A priori je ne pense pas le faire de peur de fragiliser les parois. L'étanchéïté n'étant pas garantie entre le haut et la bas de la dalle, c'est pourquoi j'assure l'étanchéïté de la cuve actuelle.

B - Faut il mettre la couche de gravier 20/30 ? Ne risque t'elle pas de provoquer un tassement ultérieur.

Merci d'avoir lu jusque là et par avance de vos réponses.

#80235 par famille1000
Ven 16 Juin 2006 à 22:57

as-tu pensé à des échasses landaises ?
c'est moins cher qu'une toupie avec pumi !

#80240 par manu16
Sam 17 Juin 2006 à 00:39

Ne sachant ni les dimensions ni le revêtement actuel et ultérieur de ta piscine (enduit étanche, liner ou polyester), il est difficile de te répondre.
Ne sachant pas non plus comment les parois sont reliées à la dalle de fond, il faut mieux ne pas solidariser la nouvelle chape. Si le revêtement final est un liner, il n'y a aucun problème. Sinon, il faudra prévoir un coulis de ciment à la périphérie aprés le retrait de la chape.
Pour éviter le risque de tassement du remblai (et de l'ensemble du bassin à cause du poids ajouté), je pense qu'il vaut mieux utiliser des parpaings creux plus légers que des galets ou du gravier. En les posant serrés et à sec (y compris à plat pour obtenir la hauteur désirée), avec un polyane dessus, une chape de 10 cm armée (ou avec des fibres) suffit.

#80254 par brice69
Sam 17 Juin 2006 à 07:22

Je te déconseille l'utilisation des galets :!: :!: risque de tassement :!: :!:

#80269 par Lapozze
Sam 17 Juin 2006 à 08:18

ou la la la la la la :no:
j'en ai mal à la la tete rien que d'y penser.

#80297 par SMAP
Sam 17 Juin 2006 à 09:39

manu16 a écrit:Ne sachant ni les dimensions ni le revêtement actuel et ultérieur de ta piscine (enduit étanche, liner ou polyester), il est difficile de te répondre.
Ne sachant pas non plus comment les parois sont reliées à la dalle de fond, il faut mieux ne pas solidariser la nouvelle chape. Si le revêtement final est un liner, il n'y a aucun problème.


Tout d'abord, merci de ces éléments de réponse.

Le fond de la piscine fait environ 56 m2 (formes arrondies), elle est carrelée avec des mosaïques, donc il s'agit d'un enduit étanche.
Je ne sais pas moi non plus comment les parois sont reliées à la dalle de fond, la piscine étant déjà là lorsque j'ai acheté. Et c'est bien un problème.

Je comprends qu'il faut globalement limiter le poids que nous allons ajouter, d'où l'utilisation de parpaings et une simple chape de 10cm.

Je tiendrai compte de ces conseils.

#80302 par SMAP
Sam 17 Juin 2006 à 09:43

Lapozze a écrit:ou la la la la la la :no:
j'en ai mal à la la tete rien que d'y penser.


Que faut il penser ?
La solution n'est pas bonne ou il n'y a pas de solution, et donc je dois acheter des échasses comme suggéré par "famille1000".

Merci de ta réponse.@+

#80400 par azur carrell decor
Sam 17 Juin 2006 à 17:51


bonjour moi j'ai effectué cette opération une bonne vingtaine de fois sur des piscines jugées trop profondes ou fragilisées,.
à chaque fois je crée une saignée de 7cm de profondeur (profondeur de coupe du disque à diamant) X 6 ou 8 cm environ, puis fer de 10 tors tous les 30 cm dans la saignée longeur 50 cm env, puis treillis soudé sur toute la surface, puis coulage uniquement en béton car la main d'oeuvre sur le temps passé à étaler des gravier plus cout de ces matériaux etc.revient pour moi plus cher que de couler directement du béton et c'est BETON
J'ai un exemplr sur mon site de création petit bain avec pente (16 M3 coulé avec un tapis) :no: hors de question de rouler des brouettes de caillasses
pour le tube de bonde de fond, je lai passé dans une saignée murale puis percé le mur pour traverser, (diam tube 50 mm) voilà voilà.


[url]http://perso.orange.fr/azurcarrelldecor/renov2.htm
[/url]

#80421 par Lapozze
Sam 17 Juin 2006 à 18:47

bien vu.

une fois de plus, le béton c'est la solution

vive le béton ton ton

#81107 par SMAP
Lun 19 Juin 2006 à 22:09

Merci à Azur,
C'est du concret.
En plus ton site est sympa, il y a plein d'idées à prendre. :wink:

Merci également à Lapozze, toujours très utile. salut:)

#81128 par BERTRAND jean julien
Lun 19 Juin 2006 à 23:09

bonjour,
Pour limiter le poids rapporté sur le fond existant,on peut utiliser un polystiréne de classe incompressible posé en couche croisée, ou aussi un béton fait de billes de polystiréne (densité moins importante de ce remplissage)
Sur ce complexe mettre un polyane pour favoriser le glissement de retrait (fissuration éventuelle de la couche rapportée.)
Couler une dalle de béton vibrée type B 25 hydrofugé, épaisseur de 12/15 cms avec TS.
En périphérie je mettrai une désolidarisation faite de mousse ou de polystirène de 5/8 m/m.
Le fond une fois sec, enlever la mousse en la grattant et la brulant au chalumeau et remplir l'espace avec un joint pompe spécial piscine pour l'étanchéité. Refaire l'arrondi de fond et le carrelage.

#81131 par azur carrell decor
Lun 19 Juin 2006 à 23:49

:fine: super les nouvelles techniques sur ce forum

mais quel peut être le cout d'une telle opération?

et quel est la garantie à long terme sur la fiabilité du produit?

personellement je pense que ce système doit parfaitement convenir pour piscine liner, mais en piscine carrelage je suis quand même pensif

@zur

#81236 par Lapozze
Mar 20 Juin 2006 à 10:13

exactement

envisageable pour une étanchéité par liner

à proscrire pour un bassin supportant du carrelage !

Lorsqu'on doit cuveler un bassin, on ne fait jamais de dallage désolidarisé, mais un radier ( voire dallage porté )

par contre l'idée d'éviter de mettre une charge permanente importante sur l'ancien bassin par une structure allégée est interessante, mais onéreuse à mon avis.

#81461 par BERTRAND jean julien
Mar 20 Juin 2006 à 21:42

Je suis bien d'accord avec Lapozze, pour le cuvelage. Mais dans le cas présent il ne s'agit pas d'un radier, les murs de la piscine ne seront pas posés sur le fond. Il s'agit d'un remplissage. Pour esperer avoir une solidarisation correcte, la solution de azur carrell decor avec engravure periphérique et pose d'aciers de reprise dans le mur en attente est un minimum obligatoire et rien ne dit qu'il n'y aura pas de fissure due au retrait du béton rapporté. C'est pourquoi je pensais à créer la fissure periphérique par pose d'une désolidarisation et a un remplissage sérieux avec un joint pompe de qualité. On peut éventuellement remonter ce joint au travers du carrelage pour pouvoir le suivre en surface et le traiter dans le temps.
Question remplissage,le béton de billes de polystirène coute un peu plus cher que le béton classique, une version existe aussi avec des copeaux de bois imputréssibles. les deux sont pompables.
le polystirene incompréssible est utilisé couramment dans des sols industriels reprenant des charges trés importantes et les sols chauffants, c'est un produit fiable.le prix est plus élevé qu'un polystiréne ordinaire mais produit pas comparable.

#81489 par azur carrell decor
Mer 21 Juin 2006 à 03:15

jamais eu de retrait!
de toute façon en plus je fait une forme arrondie avec un bout de pvc comme gabarit en bas de mur pour l'estètique, mais on passe de la résine béton à la brosse sur le support et y en a auussi dans le mortier et comme dessous c'est du massif de chez massif l'eau reste ou je lui dit de rester.
c'est sur qu'en piscine on ne doit laisser aucun détail il est aussi facile de faire bien que faire mal
azur @ +

#81615 par manu16
Mer 21 Juin 2006 à 11:06

S'il y a effectivement plusieurs techniques pour surélever le fond d'une piscine (graviers, parpaings, Unimat, béton de polystyrène ou de pouzzolane, etc), je pense que l'idée de solidariser le fond rapporté avec les parois est une erreur.
Pas tellement à cause du retrait éventuel du béton mais parce qu'on modifie la répartition de la charge.
Tant qu'elle est uniformement répartie, il a peu de risque de fissuration (au pis, l'ensemble du bassin pourrait s'enfoncer mais à priori de façon égale).
En revanche, en liant la chape rapportée aux murs, on crée un effort de cisaillement que seul un ferraillage adapté peut supporter. Or on ne connait pas le ferraillage des parois et donc leur capacité à reprendre les efforts.
De plus, la liaison aux murs transmet une partie de la charge sur ceux-ci. La charge n'étant plus uniformément répartie, on augmente le risque de fissuration (sur la chape rapportée et sur les murs).
L'application d'un joint périphérique me paraît donc plus correcte. Si le bassin a déjà un enduit étanche, l'eau peut s'infiltrer entre la chape rapportée et les parois sans prêter à conséquences. Sinon, on peut appliquer un joint polymère du genre CC 2000 PRO HM.
#83636 par FabienDAMIEN
Mer 28 Juin 2006 à 15:48

J'AI UNE SOLUTION BEAUCOUP PLUS SIMPLE ET MOINS CONTRAIGNANTE A VOUS PROPOSER (C'est aussi à moindre coût)
POUR CE FAIRE LAISSER VOS COORDONNEES SUR MON EMAIL :

fabien.damien @ laposte.net

Fabien DAMIEN

#160850 par Laurmica
Jeu 31 Mai 2007 à 22:12

Bonjour à tous

Je remonte ce topic car mon cas est similaire à celui de SMAP.
Ma piscine est ancienne, je ne sais pas non plus comment est liée la dalle aux murs etc. Le fond est à 1.50m sur 3m (plat), puis a une pente raide jusqu'à 1.80m, puis en pente plus douce dans les 2 axes pour finir d'un côté à à 2.20m et de l'autre (là ou il y a la bonde de fond dans l'angle) à 2.40. En fait je voudrais remonter toute cette partie et passer à disons 1.80m. J'aurais donc 2 fonds plats : un à 1.50 et l'autre à 1.80. J'en profiterais également pour placer la bonde de fond au centre. Je vais opter pour un PVC armé.
Mais : les 2 maçons que j'ai vu m'ont conseillé de couler directement un béton maigre. Seulement j'avoue que cette histoire de poids m'inquiète un peu. Toutes les idées de ce fil ont l'air bonnes ! Je trouve bien la méthode de Azur car le poids est partagé entre le fond et les parois et donc aux fondations.
La méthode de Manu16 est séduisante aussi (bien que dans mon cas il faudrait déja que je ramène le fond plat avant la pose des parpaings ?). Manu16, avec ta méthode, tu places les parpaings couchés donc ?
De même que l'idée de Bertrand d'utiliser du béton léger m'intéresse aussi ! D'autant que dans mon cas je vais recharger beaucoup sur une partie du fond et pas du tout sur l'autre. Donc il faut vraiment que je limite le poids au max !
Sinon pour en revenir au systeme d'Azur, j'ai l'impression que oui c'est lourd, mais par contre le bassin est hyper rigidifié non ? D'ou pourrait venir le risque de fissures ? Concernant le type de sol chez moi c'est simple c'est de la roche partout. J'ai ôté le vieux revêtement polyester et la maçonnerie n'a pas bougé malgré ses 30 ans.
Bref je tourne en rond et je ne sais toujours pas comment procéder :cry: !

#160858 par azur carrell decor
Jeu 31 Mai 2007 à 23:21

Salut,
moi je ne voit pas quel problème il peut y avoir , ta piscine est bien stabilisée. si tu as un accès facile pour déverser de la caillasse avec un camion c'est bon et tu laisse 15 à 25 cm pour ton béton de dalle au choix,
surtout ancre bien un trellis soudé comme j'ai expliqué ci-dessus .
si c'est pas possible, tu coule au béton avec pompe à béton ou à la toupie si c'est possible.
en tant que professionnel des rénovations de piscine ancienne, je procède uniquement d'une de ces deux façons.
la première à plus de 12 ans et est restée intacte, et depuis il y en a eu d'autre de faite ainsi.
selon la situation, calcule les prix et le temps à passer.
pour te donner un exemple, en deux jours un béton est coulé, un jour pour la préparation des niveaux, du treilli, des armatures fer de 10 verticales percé dans divers endroits dans le premier béton et qui soutiennent le treillis solidement lors du coulage,
le 2emme jour coulage béton, au début y a rien à faire que regarder le béton couler partout, le vrai travail est seulement lors du coulage de finition, la dernière fois on a coulé 16 M3 en trois tour de toupie, à 14h tout était fini.
si tu veux je peut t'envoyer par mail les photos du déroulement point par point d'un coulage similaire.
cordialement azur
http://www.azurcarrelldecor.com

#160861 par Laurmica
Jeu 31 Mai 2007 à 23:41

Oui Azur je veux bien des photos par mail c'est super sympa :wink: !
Concernant l'accès pour les cailloux malheureusement c'est pas top du tout ! A moins d'utiliser un tapis roulant . Et en plus j'ai demandé pour faire pomper du béton maigre mais il ne se pompe pas ! Donc ce sera béton "normal" !
Pour la couche de finition, tu préconises quel type : chape ou béton autolissant ?
Aller je vais dormir il y a école demain !
Mon mail : fleury.michael@wanadoo.fr (merci pour les photos !)

#160863 par azur carrell decor
Jeu 31 Mai 2007 à 23:53

re salut, je t'envoi une série de tof OK
pour la finition évite la chappe qui peut un jour se désolidariser (on sait jamais)
Moi je préfère un bon talochage après avoir tiré à la règle quand le béton commence à prendre et si ça me convient pas, j'éffectue un petit ponçage béton quelque jours plus tard.
aller j'tenvoi une bonne série de tof
bye azur

#160988 par Laurmica
Ven 01 Juin 2007 à 13:42

Merci beaucoup pour tes photos. C'est très explicite ! Et ton carrelage c'est splendide.
Pour la chape c'est clair je vais éviter.
Bon ce week si ça neige pas :) je vais essayer de m'attaquer à refaire complètement l'arase en n'omettant pas la resine d'accrochage. Ce sera déja un départ !

#161119 par azur carrell decor
Ven 01 Juin 2007 à 23:46

:D OK pas de problèmes pour donner des conseils @+ azur

#161375 par Laurmica
Sam 02 Juin 2007 à 22:09

manu16 a écrit:S'il y a effectivement plusieurs techniques pour surélever le fond d'une piscine (graviers, parpaings, Unimat, béton de polystyrène ou de pouzzolane, etc), je pense que l'idée de solidariser le fond rapporté avec les parois est une erreur.
Pas tellement à cause du retrait éventuel du béton mais parce qu'on modifie la répartition de la charge.
Tant qu'elle est uniformement répartie, il a peu de risque de fissuration (au pis, l'ensemble du bassin pourrait s'enfoncer mais à priori de façon égale).
En revanche, en liant la chape rapportée aux murs, on crée un effort de cisaillement que seul un ferraillage adapté peut supporter. Or on ne connait pas le ferraillage des parois et donc leur capacité à reprendre les efforts.
De plus, la liaison aux murs transmet une partie de la charge sur ceux-ci. La charge n'étant plus uniformément répartie, on augmente le risque de fissuration (sur la chape rapportée et sur les murs).
L'application d'un joint périphérique me paraît donc plus correcte. Si le bassin a déjà un enduit étanche, l'eau peut s'infiltrer entre la chape rapportée et les parois sans prêter à conséquences. Sinon, on peut appliquer un joint polymère du genre CC 2000 PRO HM.


Pour Manu16 (bonsoir !) : pourquoi penses-tu que le fait de lier la chape aux murs provoque un effort de cisaillement ? Puisque le béton repose sur le fond du bassin aussi ? Je n'arrive pas à me représenter cet effet de cisaillement ! (bref pas compris quoi :D )
merci

#161402 par manu16
Dim 03 Juin 2007 à 03:58

La saignée dans les murs que propose Azur carrell decor permet de cacher une fissure éventuelle au niveau du raccordement de la chape (dûe au retrait) mais le bétonnage du fond risque d'entraîner des fissures beaucoup plus graves sur la longueur des murs (dûes cette fois à un tassement différentiel du sol); ce qu'il faut justement éviter.
Bertrand jean julien propose une solution intéressante (béton allégé et réhausse en polystyrène incompressible) qui permet de ne pas trop modifier la répartition des charges sur le sol. Mais la jonction avec les murs est plus difficile à résoudre si un carrelage est prévu.

Dans ton cas, les éventuelles fissures à la jonction de la chape ne seraient pas préjudiciables puisque tu prévois un pvc armé. Quant aux fissures dûes à un tassement du sol, elles sont peu probables si tu as du rocher partout.
Mais aucun professionnel sérieux ne pourra te garantir le risque zéro; même si la piscine a 30 ans. Par sécurité, je te conseille donc d'alléger au maximum la réhausse du fond et le béton rapporté.

L'effort de cisaillement dont je parlais se produit à la jonction de la chape avec les murs dans le cas où la réhausse du fond viendrait à se tasser. Il n'existe pas si le fond est totalement rempli de béton.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 52 invités



   Le forum Eauplaisir est Responsive Design