Pompes à eau, Pompes à chaleur, électrolyse, traitement et analyse de l'eau, produits chimiques, hivernage, algues, chlore, brome, taches liner, ...

Modérateurs: ericpastaga, Equipe de moderation sections piscine.

#761142 par groswilly
Ven 02 Fév 2018 à 18:22

Bonjour
C'est l'année des grands travaux : je vais installer une pac, et je suis en train de réfléchir sérieusement à installer un système à électrolyse. Actuellement, j'utilise des galets 4 actions mais j'ai toujours des zones de la piscine où apparaissent des algues entre les carreaux. Pourtant, je contrôle le pH régulièrement et a priori, je ne surdose pas le chlore ni le stabilisant....
Comme je fais poser par un électricien/pisciniste, autant faire les travaux d'un coup pour optimiser le temps et l'espace dans le local technique.
Je partirais sur un minisalt 70 m3 qui ne gère pas le pH automatiquement.

J'ai lu beaucoup de choses et il me reste encore des questions.

Faut-il démonter la cellule à électrolyse l'hiver, même si la piscine ne tourne pas ?

Habituellement, je vide ma piscine tous les ans : ça me revient moins cher et c'est plus efficace de repartir sur de l'eau saine plutôt que de balancer des kilos de produits pour essayer de la récupérer : est ce facile de récupérer une "mare à canards" avec un système à électrolyse ?

Qu'utilisez vous pour contrôler le pH ? Bandelettes, pH-mètre.....

Puet on utiliser du chlore choc ou on augmente simplement la production de chlore dans la cellule pendant 24h ?

Merci

#761153 par Mathieu2013
Dim 04 Fév 2018 à 01:59

Bonsoir,
Alors tous d'abord non pas besoin de démonter la cellule de électrolyse pour l'hiver. Bien sûr si le local craint le gel il faut qu elle soit comme le reste de l'installation purgée de l'eau présente.
Ensuite pour ce qui est de l'analyse du pH c'est un peu une histoire de préférence entre les bandelettes et la colorimétrie. Maintenant il est certains qu'un photometre reste la façon la plus précise pour obtenir une valeur. En plus tu pourras par la même occasion vérifier ton tac et le taux de chlore pour trouver le bon réglage de l electrolyseur.
Pour ce qui est des chlorations choc pas de soucis il faut juste penser à couper la cellule pendant ce temps.
#761226 par hydro-66
Lun 12 Fév 2018 à 13:12

Généralement, il n'est pas besoin de "balancer beaucoup de produits" pour remettre la piscine en service au printemps (sauf si on attend trop et que la piscine est verte au point de ne plus voir le fond.
L’Électrolyseur n'est pas idéal pour rattraper l'eau verte, il vaut mieux faire un traitement choc au chlore (qui est parfaitement compatible avec l'électrolyse).

Tu peux mesurer le pH avec des systèmes à gouttes ou à pastilles, des bandelettes, etc.
Le plus précis (bon photomètre mis à part) reste les pastilles à dissoudre, mais ce n'est pas le plus pratique.
Reste qu'avec un électrolyseur, une bonne régul pH est recommandée, puisque l'électrolyse fait monter le pH de manière continue et régulière, du coup, tu auras une mesure du pH en continu.
#761274 par groswilly
Ven 16 Fév 2018 à 11:52

Avec un peu de retard, merci pour vos réponses.

J'en ai encore deux :
Si j’installe un électrolyseur, est ce que je dois changer le sable de mon filtre ? Avec l'électrolyseur, le vendeur me met des media filtrant actif (qui a priori remplace le sable dans le filtre il me semble). Si il faut le faire, pas de soucis mais je me pose la question.

Et ensuite, où est ce que je met les 200 kg de sel ? Dans le filtre à sable ou directement balancé dans la piscine ? Ou petit à petit dans le skimmer en fonctionnement (ça doit prendre du temps !)

Pour le pH, je pense utiliser un pH-metre récupéré dans mon lycée avec les solutions tampons. Ce sera le plus efficace !
#761275 par hydro-66
Ven 16 Fév 2018 à 12:56

L'electrolyseur n'a aucune influence sur le sable. Ce sont deux choses distinctes.
Le sable ne doit être remplacé que si les grains sont collés entre eux ou s'il est réellement très très sale. Autrement un simple détrartrage/désinfection annuel suffit pour le conserver...très longtemps (chez moi, il est en place depuis une vingtaine d'années)
#761284 par hydro-66
Sam 17 Fév 2018 à 13:06

Le sel ? il faut un sel conforme à la norme EN 16401 (sel spécial électrolyse) que tu mets directement dans la piscine.
Il faut attendre que le sel soit bien dissous avant de démarrer l'électrolyse
#761525 par alleau
Dim 11 Mar 2018 à 18:29

groswilly a écrit:Pour le pH, je pense utiliser un pH-metre récupéré dans mon lycée avec les solutions tampons. Ce sera le plus efficace !


Tu es prof. dans quelle matière ?
#761729 par Eric83
Mer 21 Mar 2018 à 18:54

Bonjour à tous,
Je dois changer mon électrolyseur pour un bassin de 75m3.
J'hésite entre le RACER (80m3) et le ZODIAC Ei 17 (75m3)
Merci de me donner vos avis. D'autres modèles sont evidemment les bienvenus.
Merci.
#761748 par groswilly
Ven 23 Mar 2018 à 17:44

alleau a écrit:
groswilly a écrit:Pour le pH, je pense utiliser un pH-metre récupéré dans mon lycée avec les solutions tampons. Ce sera le plus efficace !


Tu es prof. dans quelle matière ?

Chimie. Plus facile pour comprendre le pH... :mrgreen:
#761750 par alleau
Ven 23 Mar 2018 à 19:38

groswilly a écrit:Chimie. Plus facile pour comprendre le pH... :mrgreen:


prof de chimie ?

Contrairement à ce qui est rabâché dans le domaine de la piscine le pH n'est pas un paramètre si important concernant le chlore et sa capacité à oxyder/désinfecter.
Il a surtout de l'importance pour le confort dermatologique et les métaux lourds.

En utilisant tes galets multi-fonctions tu ne feras que rentrer dans un cercle sans fin et te baigner dans une eau contenant un tas de produits qui n'ont rien à faire dans une piscine.

Ton pH tu peux le stabiliser en une seule saison (Loi de Henry).
Pour la désinfection c'est l'acide hypochloreux qui fait le travail. En utilisant tes galets multifonctions tu ne fais qu'ajouter un produit qui l'empêche de faire son travail et en ajouter d'autres qui ne servent à rien.

Je te conseille de méditer le 1er sujet épinglé sur ce forum.

A+
#761755 par hydro-66
Sam 24 Mar 2018 à 10:19

alleau a écrit:
groswilly a écrit:Chimie. Plus facile pour comprendre le pH... :mrgreen:


prof de chimie ?

Contrairement à ce qui est rabâché dans le domaine de la piscine le pH n'est pas un paramètre si important concernant le chlore et sa capacité à oxyder/désinfecter.


A+

Sur les forums, on peut tout dire, mais il ne faut pas raconter n'importe quoi !
Le pH est essentiel quand on traite au chlore : pour un même taux de chlore libre par exemple 1.6mg/l, le pourcentage de chlore actif est de 66.9 % à pH 7.2 et tombe à 28.7% à pH 7.9. Pour un même résultat, il faudra donc plus que doubler la dose de chlore !
Source : ministére de la santé http://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dd63.pdf.voir page 8
A pH 6.5,le taux de chlore actif/chlore libre est de près de 90%, à pH 8.5, ce taux tombe à moins de 20%. En clair, cela signifie qu'il faudra 4 fois plus de chlore libre pour obtenir la même efficacité de désinfection.
La maitrise du pH n'est pas importante (sic) quand on traite au chlore : elle est juste essentielle !
#761756 par alleau
Sam 24 Mar 2018 à 13:27

hydro-66 a écrit:Sur les forums, on peut tout dire, mais il ne faut pas raconter n'importe quoi !
Le pH est essentiel quand on traite au chlore : pour un même taux de chlore libre par exemple 1.6mg/l, le pourcentage de chlore actif est de 66.9 % à pH 7.2 et tombe à 28.7% à pH 7.9. Pour un même résultat, il faudra donc plus que doubler la dose de chlore !
Source : ministére de la santé http://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dd63.pdf.voir page 8
A pH 6.5,le taux de chlore actif/chlore libre est de près de 90%, à pH 8.5, ce taux tombe à moins de 20%. En clair, cela signifie qu'il faudra 4 fois plus de chlore libre pour obtenir la même efficacité de désinfection.
La maitrise du pH n'est pas importante (sic) quand on traite au chlore : elle est juste essentielle !


Bonjour Hydro-66

Je ne vais pas te contredire sur ce que tu dis concernant les pourcentages que tu affiches et ta compréhension du chlore sans présence d'acide cyanurique.
C'est ce que l'on apprend à un élève de 1ère ou terminal. Ce sont les bases de la chimie minérale : la compréhension du ph et du pKa d'un couple acido-basique.
Je ne cherche pas à te contredire mais... oui il y a un mais...he oui ce n'est pas aussi simple :

Tu prends comme exemple un taux de 1.6mg/l de chlore libre, le problème c'est que le chlore libre est composé que deux espèces sans présence d'acide cyanurique et mais en sa présence il est composés de dix espèces comprenant un noyau cyanurique et quatre formes supplémentaires de chlore libre ( pH de 0 - 14), et là on est loin, très loin d'un niveau lycée ou même 1er cycle universitaire.
Même les ingénieurs chimistes du ministère de la santé ont une très mauvaise compréhension des équilibres chimiques dans ce milieu.

Sais-tu qu'une chloration choc se fait à 0.3/0.4 mg/l d'acide hypochloreux. Ce qui représente 0.6 à 0.8 mg/l de chlore libre à pH=7.5
Avec tes 1.6 mg/l à pH=7.5 tu es déjà à 15 fois la quantité nécessaire pour désinfecté une simple piscine privé.
La réglementation française repose sur une non-compréhension de la chimie du chlore. Les Allemands (norme DIN 19643) ont strictement limité le seuil de chlore libre à 0.6 mg/l dans un eau sans présence de stabilisant, avec une concentration recommandé de 0.3 mg/l et pour une désinfection de piscines où des centaines de baigneurs viennent polluer l'eau avec leurs germes. Ce qui correspond pratiquement à une chloration choc permanente pour les algues (pas pour certains germes).

Ce que tu as du mal à comprendre c'est que celui qui n'a pas de stabilisant n'aura pas à se préoccuper du pH pour le chlore pour la simple et bonne raison que son taux d'acide hypochloreux sera toujours très largement suffisant même à pH 8 . A ce pH même 0.15 mg/l de chlore libre mesuré donne 30 µg/l d'HOCl ce qui est suffisant pour une piscine privée.

En présence d'acide cyanurique les chiffre que tu annonces (66.9%, 28.7%,etc...) chutes entre 1 et 3% de chlore libre - dans ce milieu très complexe où le pH n'a que peu d'importance. C'est le rapport entre chlore libre et stabilisant qui est le facteur le plus important. En voici la formule :
Cl(3-x)CyHx + H20 <-> HOCl + Cl(2-x)CyH(x+1) (Je n'ai pas pu même de BBCodes pour les indices)

Si tu veux connaitre le taux de chlore actif dans ce milieu alors il te faut connaitre les 15 constantes d'équilibres de tous les couples présent en solution et résoudre une équation du 4ème degré (3ème degré pour les pH des piscines).
Peu de personne depuis 1970 on réalisé ce travail. On trouve quelques travaux aux U.S.A. et un idée mathématique très ingénieuse réalisée par un chercheur au Canada mais qui se base sur les travaux d'un chercheur de Harvard.

Je m’arrête là car je fatigue, je ne suis pas ici pour donner des cours de chimie.

A+
#761757 par hydro-66
Sam 24 Mar 2018 à 13:39

alleau a écrit:
hydro-66 a écrit:Sur les forums, on peut tout dire, mais il ne faut pas raconter n'importe quoi !
Le pH est essentiel quand on traite au chlore : pour un même taux de chlore libre par exemple 1.6mg/l, le pourcentage de chlore actif est de 66.9 % à pH 7.2 et tombe à 28.7% à pH 7.9. Pour un même résultat, il faudra donc plus que doubler la dose de chlore !
Source : ministére de la santé http://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dd63.pdf.voir page 8
A pH 6.5,le taux de chlore actif/chlore libre est de près de 90%, à pH 8.5, ce taux tombe à moins de 20%. En clair, cela signifie qu'il faudra 4 fois plus de chlore libre pour obtenir la même efficacité de désinfection.
La maitrise du pH n'est pas importante (sic) quand on traite au chlore : elle est juste essentielle !


...

Je m’arrête là car je fatigue, je ne suis pas ici pour donner des cours de chimie.

A+

C'est ça, je crois que c'est préférable.

...Mais au final, notre ami groswilly, il fait quoi avec son électrolyseur? il néglige le pH en suivant les études réalisées au Canada par un chercheur inspiré de Harvard ? Ou il suit les préconisations du ministère français de la santé ?
#761758 par alleau
Sam 24 Mar 2018 à 15:51

hydro-66 a écrit:il néglige le pH en suivant les études réalisées au Canada par un chercheur inspiré de Harvard ? Ou il suit les préconisations du ministère français de la santé ?


Ce n'est pas parque tu ne comprends rien à la chimie et à ce que je t'ai expliqué qu'il faut essayé de me faire dire ce que je n'ai pas dis. Prends le temps de me relire.
Au lieu de sortir des guides de bonnes pratiques pondu par un organisme qui n’existe plus depuis 8 ans, mets-toi à la page et lit les textes de lois :
legifrance.gouv.fr/Article D1332-2
Tu verras qu'un pH de 8.2 rentre dans des normes françaises, D’ailleurs je t'invite à lire la totalité des textes de loi concernant ce genre de législation. Un peu de lecture sérieuse ça ne fait pas de mal.
ça te changera des marseillais ou des prospectus de mairies.

A+
#761760 par groswilly
Sam 24 Mar 2018 à 18:21

Salut les gars
Je reçois ma pac et mon électrolyseur la semaine prochaine.
Je vide la piscine pour partir sur quelque chose de nickel.
Le temps de mettre en eau et je reviendrai vers vous.

J'avais bien lu le problème du stabilisant. Je ferai mes chlorations choc avec eau de javel à 9,6% soit 36°(1 L pour 10m3 il me semble avoir lu ça quelque part).
Je ferai la surveillance du pH manuellement plutôt que d'utiliser un système automatique avec un pH-mètre et ses solutions tampon. Je me débrouillerai pour qu'il reste entre 7,2 et 7,8.

Tous ces articles sont supers intéressants, en particulier la compétition pH et redox et me donnent plein d'idées sympas pour terroriser mes élèves :mrgreen: :mrgreen:
#761761 par marco81
Dim 25 Mar 2018 à 09:23

Bonjour groswilly.

Pour info, voici mon retour sur l'utilisation de l'électrolyseur depuis 3 ans.
J'avais commencé par un traitement au chlore, il fallait contrôler régulièrement pour éviter tout risque. Bof.
Je suis donc passé à l'électrolyse avec contrôle PH + redox.

Durant l'hiver, hivernage actif, 2H/jour,sondes et électrolyse démontées (nettoyage au vinaigre blanc).
En début de saison (dès que l'eau est ver 14/15°) avant que l'eau ne devienne verte, ajustement du PH au PH mètre (vers 7,2 /7,4) je passe à 6H de filtration + galet dans les skymmer.
Vers 20° : chlore choc (j'utilise HTH SHOCK POUDRE) et quand le taux de chlore arrive vers 2/3 je re-ajuste le PH (vers 7,2 /7,4), chaussette floculant et je re-installe l'électrolyse + sondes.
Comme je viens de mesurer le PH + chlore, je rentre ces infos dans le système et à part quelques contrôles plus rien à faire durant la saison.

Bon dimanche.

Marc
#761773 par groswilly
Dim 25 Mar 2018 à 18:44

Merci pour ces retours.

Une dernière question concernant la mise en eau initiale de la piscine.
J'imagine les étapes suivantes qui me semblent logiques :
- je remplis
- je mets mes 200 kg de sel dans la piscine
- une fois le sel dissout, je lance l'électrolyse
- je lance la pac
- vérification des différents paramètres
- à l'eau !

Question : faut il faire un traitement choc à la javel initialement pour avoir dès le départ un taux d'hypochlorite idéal ou est-ce complètement inutile (le taux sera atteint par le biais de l'électrolyse au bout de quelques jours) ?
#761783 par hydro-66
Lun 26 Mar 2018 à 08:22

groswilly a écrit:Merci pour ces retours.

Une dernière question concernant la mise en eau initiale de la piscine.
J'imagine les étapes suivantes qui me semblent logiques :
- je remplis
- je mets mes 200 kg de sel dans la piscine
- une fois le sel dissout, je lance l'électrolyse
- je lance la pac
- vérification des différents paramètres
- à l'eau !

Question : faut il faire un traitement choc à la javel initialement pour avoir dès le départ un taux d'hypochlorite idéal ou est-ce complètement inutile (le taux sera atteint par le biais de l'électrolyse au bout de quelques jours) ?

Un traitement choc est toujours souhaitable au remplissage, même si la piscine semble propre.
Beaucoup s'en passent et préfèrent mettre l'électrolyseur à 100% pendant 48h. Mais un traitement choc facilite le démarrage.
#761957 par elywann031
Ven 06 Avr 2018 à 00:34

Au sujet du pH, avec usage d'un électrolyseur, j'ai en effet constaté, même si je ne le recommande pas, qu'un pH de 8 était acceptable, toutefois avec une réserve, toute l'eau doit passer dans la cellule d'électrolyse.
Le pH va être utile afin de déterminer, disons plutôt tranquiliser, une personne si elle sait qu'elle a 1,5 mg de chlore libre avec un pH proche du pH du liquide lacrymal.
Hors, j'ai pu constater qu'avec 0,3 mg de chlore libre, sans stabilisant, une piscine était très bien désinfectée.
Quant au 8,2 des piscines publiques traitées au chlore stabilisé, laissez moi rire.
Ce qui est nécessaire c'est d'être bien dans sa peau bien dans son eau, d'où l'utilité d'avoir un pH de l'eau qui corresponde à notre bien être. Si bien que l'on peut corriger son pH avec un régulateur de pH ou à la louche (symboliquement et réellement parlant) une fois par semaine ou une fois par quinzaine.
Sans stabilisant, la quantité de chlore libre sera très volatile, mais il ne faut pas s'en inquiéter outre mesure si les bons réflexes ont été adoptés.
D'où ma conclusion, si l'eau salée conserve et maintient en si bon état la piscine, pourquoi ne pas suggérer à son épouse de s'y baigner plus souvent. Toujours belle et resplendissante elle sera.
Heu, j'ai dit une bêtise?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 10 invités



   Le forum Eauplaisir est Responsive Design