Pompes à eau, Pompes à chaleur, électrolyse, traitement et analyse de l'eau, produits chimiques, hivernage, algues, chlore, brome, taches liner, ...

Modérateurs: ericpastaga, Equipe de moderation sections piscine.

#729331 par elywann_
Ven 03 Juil 2015 à 12:49

excuse moi pour ce ton professeur - élève qui parait être

Je sais très bien quelles sont les mesures effectuées, et je sais très bien que quasiment toutes les piscines sont polluées sauf celles qui fonctionnent comme je l'ai décrit. Les inspecteurs de l'ARS font également des prélèvements. Et quand il y a toutes les piscines d'une région qui sont polluées sauf celles qui fonctionnent comme je l'ai décrit, facile de voir quel est le meilleur système.

La norme mondiale, que beaucoup ne semblent pas connaître chez les pisciniers professionnels est une réalité. Point. Qu'elle soit acceptée ou pas, c'est leur problème.

Ensuite, je montre où sont les failles des systèmes. Que la mesure du pouvoir oxydant de l'eau, est ce qu'il y a de meilleur. Il est facile d'en apporter la preuve.

Et si les pisciniers ouvraient un peu leur esprit afin de comprendre ce sujet, ils résoudraient bien de leurs problèmes.

#729333 par laroche
Ven 03 Juil 2015 à 13:25

Salut,

elywann_, ça serait quand même bien que tu nous dises précisément de quelle norme tu parles (une référence suffit), parce que là tu affirmes juste qu'elle existe et que c'est une référence mondiale, c'est un peu léger . . .

A+

#729335 par elywann_
Ven 03 Juil 2015 à 13:30

OK, c'est l'OMS

En fait l'historique est long. Mais pour résumer, l'eau peut avoir des propriétés oxydantes (échange d'électrons au niveau des membranes cellulaires).

L'OMS a fixé 700 mV comme étant la référence. Il faut préciser qu'il y a eu des atermoiements. Cela dépend en fait si l'on veut détruire ou non un kyste. Ce dernier étant plus long à "soumettre".

C'est d'ailleurs 780 mV que j'avais choisi, il y a quelques années, sachant que mes appareils allaient aussi en Afrique (l'inconvénient c'est que l'on a près de 7 mg de chlore actif). Pour la France et ses dépendances j'ai choisi cette préconisation OMS (700 mV), car j'aurai du écrire préconisation plutôt que norme.
C'est la valeur au delà de laquelle il n'y a pas grand chose qui subsiste si ce n'est les kystes. Hors, ces derniers sont retenus par le filtre, s'il est de qualité, puis annihilés.

Quand cette valeur ou consigne est utilisée dans une piscine, qu'elle soit publique ou privée, que ce soit avec brome, péroxyde d'hydrogène ou tout ce que l'on veut, l'eau est stérile.

J'en veux pour preuve les relevés de l'ARS, et quand ceux-ci disent à un professionnel "votre piscine est exceptionnelle". Avec la recommandation:"augmenter la quantité de stabilisant", ce qu'il ne faut absolument pas faire.

Bref et pour résumer: la qualité désinfectante de l'eau se mesure à son potentiel redox (une eau avec 10mg de chlore libre - si on peut dire libre- et 75 mg de stabilisant ne sert à rien), que c'est facile à gérer, et qu'il est vrai qu'il y a une configuration à respecter (je rejoins hydro) sans quoi c'est du pifomètre.

Le potentiel redox est utilisé pour injecter javel ou chlore, cela fonctionne bien dans le milieu professionnel, mais la consigne est trop basse et le stabilisant trop élevé.
La sonde ampérométrique c'est bien, mais trop chère et peu fiable au delà d'un écart de +ou- 0,2 unités de pH de la référence. Non destinée au domaine privé.

La DDASS est partie d'un postulat, sans véritable fondement, qu'elle a transmis à ses héritiers. Une certaine quantité de chlore et point barre. Hors, cela n'a de sens que si il n'y a pas de stabilisant. Dès lors qu'il y en a, bonjour les otites et tout le reste.

Un autre phénomène a prendre en considération, c'est la turbidité de l'eau, j'irai jusqu'à dire, la capacité d'absorber le désinfectant. Car si vous avez beaucoup de protéines dans l'eau, il va falloir injecter beaucoup plus de désinfectant. Plus l'eau est pure, moins il y aura besoin de produit pour augmenter son potentiel d'oxydo-reduction.

Et pour tout vous dire, il y a des instances françaises qui se sentent fragilisées par ce fameux "potentiel redox"!.

#729351 par killa inti
Ven 03 Juil 2015 à 15:31

hydro-66 a écrit:
elywann_ a écrit:Presque tous les professionnels utilisent la gestion redox pour injecter la javel ou le chlore et cela fonctionne très bien.
Quant à un électrolyseur qui fonctionne en gestion redox, j'ai déjà expliqué cela, ce n'est pas possible que cela fonctionne bien, même si je n'ai pas écrit tous les détails. Et là, je vous rejoins hydro.

Je soutiens depuis des années, qu'avec l'électrolyse du sel, la gestion redox ne doit être utilisée que pour limiter la production et rien d'autre. Et ça fonctionne très bien. Il est vrai cependant que chacun a ses secrets.


Presque tous les professionnels l'utilisent ? diable ! et d’où sortent ces statistiques ? pas de la FPP en tous cas.
A mon niveau et sur la centaine de pros avec qui j'échange régulièrement, je dirais qu'il n'y a guère qu'un tiers d'entre eux qui pose régulièrement des régul rédox.
les seules qui utilisent les redox sont les pseudos pro qui courent apres un chiffre d affaire non atteind et qui veulent se battre sur le prix aux dépends du résultat. Le redox est bien une cata en collectivité. Je confirme

#729354 par killa inti
Ven 03 Juil 2015 à 15:36

elywann_ a écrit:eh bien non!
Désolé de te décevoir.

De plus, la sonde ampéro n'est fiable que dans une fenêtre pH donnée, restreinte.

Et si l'on utilise une sonde ampero c'est pour mesurer la quantité de chlore, non pour mesurer le pouvoir oxydant de l'eau. Et c'est pourquoi beaucoup de campings sont hors normes, quelques E.coli ça et là. Je ne parle même pas des hôtels!

Là où l'on mesure le potentiel redox, si la consigne est bonne, l'eau est parfaite. Et là, c'est l'expérience. Et en plus, c'est une norme mondiale.
faux et archi faux. Les normes sont les normes ddass et portent sur le taux de chlore et non sur l oxido réduction. Quand la ddass vient,c est le taux de chlore libre et libre actif qu ils mesurent. L oxido réduction n existe pas a la ddass ! Et c est bien d eux que dépend la surveillance des eaux de baignades. En france

#729382 par killa inti
Ven 03 Juil 2015 à 18:18

laroche a écrit:Salut,

Euh . . . pour un particulier aussi il y a obligation de résultat . . . ;)
(pas taper, pas taper, . . .)

A+


:) Disons que les piscines collectives sont gérées avec des taux minima et maxima de produit et controllées par la ddass alors que personne ne vient ni n'oblige le particulier à respecter ces normes. Pour ma part, j'applique ces normes sur toutes mes piscines. :wink:

#729388 par elywann_
Ven 03 Juil 2015 à 18:57

faux et archi faux. Les normes sont les normes ddass et portent sur le taux de chlore et non sur l oxido réduction.


Tu n'as rien compris ou quoi, c'est ce que j'ai écrit et j'écris que c'est une erreur de le faire car la quantité de chlore n'a de sens que si il n'y a pas ou peu de stabilisant. Que le potentiel d'oxydo réduction est l'image(je ne sais même plus quel mot utiliser) des capacités oxydantes de l'eau, c'est à dire à détruire toute vie. Clair Non?
Il faut arrêter de dire de tout et n'importe quoi! C'est pas sérieux.

Exemple de piscine public: pH de 7,8 à 8, 50 mg de stabilisant, 2mg de chlore. J'ai même vu 75mg de stabilisant!
Dans les normes de l'ARS, et bonjour les otites, champignons et autres machins en tout genre. Pour la baignade certains ont fait un choix, quelques uns préfèrent une eau de qualité. Pas d'autres.

#729395 par killa inti
Ven 03 Juil 2015 à 20:14

elywann_ a écrit:
faux et archi faux. Les normes sont les normes ddass et portent sur le taux de chlore et non sur l oxido réduction.


Tu n'as rien compris ou quoi, c'est ce que j'ai écrit et j'écris que c'est une erreur de le faire car la quantité de chlore n'a de sens que si il n'y a pas ou peu de stabilisant. Que le potentiel d'oxydo réduction est l'image(je ne sais même plus quel mot utiliser) des capacités oxydantes de l'eau, c'est à dire à détruire toute vie. Clair Non?
Il faut arrêter de dire de tout et n'importe quoi! C'est pas sérieux.

Exemple de piscine public: pH de 7,8 à 8, 50 mg de stabilisant, 2mg de chlore. J'ai même vu 75mg de stabilisant!
Dans les normes de l'ARS, et bonjour les otites, champignons et autres machins en tout genre. Pour la baignade certains ont fait un choix, quelques uns préfèrent une eau de qualité. Pas d'autres.
pas d accord du tout. La constatation de piscine verte ou surchloré malgres des taux redox recommandés prouvent bien que ce systeme ne fonctionne que dans la théorie et pas du tout sur le terrain. Si c est la mesure de chlore ,du stabilisant, des différentes mesure de chlore suivant la teneur en stabilisant qui a été choisie,c est que c est celle qui est la plus fiable. Et si le rexox fonctionnait bien,nous ne serions pas obligé de passer derrière pour supprimer ces cochonneries et les remplacer par de vrais régulations qji ,bizarrement,supprime tous les problèmes initiaux.

#729396 par killa inti
Ven 03 Juil 2015 à 20:15

elywann_ a écrit:
faux et archi faux. Les normes sont les normes ddass et portent sur le taux de chlore et non sur l oxido réduction.


Tu n'as rien compris ou quoi, c'est ce que j'ai écrit et j'écris que c'est une erreur de le faire car la quantité de chlore n'a de sens que si il n'y a pas ou peu de stabilisant. Que le potentiel d'oxydo réduction est l'image(je ne sais même plus quel mot utiliser) des capacités oxydantes de l'eau, c'est à dire à détruire toute vie. Clair Non?
Il faut arrêter de dire de tout et n'importe quoi! C'est pas sérieux.

Exemple de piscine public: pH de 7,8 à 8, 50 mg de stabilisant, 2mg de chlore. J'ai même vu 75mg de stabilisant!
Dans les normes de l'ARS, et bonjour les otites, champignons et autres machins en tout genre. Pour la baignade certains ont fait un choix, quelques uns préfèrent une eau de qualité. Pas d'autres.
pas d accord du tout. La constatation de piscine verte ou surchloré malgres des taux redox recommandés prouvent bien que ce systeme ne fonctionne que dans la théorie et pas du tout sur le terrain. Si c est la mesure de chlore ,du stabilisant, des différentes mesure de chlore suivant la teneur en stabilisant qui a été choisie,c est que c est celle qui est la plus fiable. Et si le rexox fonctionnait bien,nous ne serions pas obligé de passer derrière pour supprimer ces cochonneries et les remplacer par de vrais régulations qji ,bizarrement,supprime tous les problèmes initiaux.

#729398 par lynyx77
Ven 03 Juil 2015 à 21:00

killa inti a écrit:pas d accord du tout. La constatation de piscine verte ou surchloré malgres des taux redox recommandés prouvent bien que ce systeme ne fonctionne que dans la théorie et pas du tout sur le terrain ...


Hello Killa Inti

Est-ce vrai aussi pour des piscines sans volet et sans abri ou bien dans tout les cas la regulation Redox est à bannir ?

#729416 par elywann_
Ven 03 Juil 2015 à 23:14

La constatation de piscine verte ou surchloré malgres des taux redox

Killa inti, Je vais être franc avec toi comme avec tous les plaisantins de ton genre. Tu ne sais même pas, à la lecture de tes posts, ce dont tu parles ou écris. Et en plus, tu mens.

Ce n'est même pas utile que j'explicite. Pour les "vrais professionnels et non les maçons reconvertis" qui ont des questions et qui veulent des solutions, vous savez où les trouver.

Adieu, je n'a pas de temps à perdre

#729423 par killa inti
Sam 04 Juil 2015 à 06:23

elywann_ a écrit:
La constatation de piscine verte ou surchloré malgres des taux redox

Killa inti, Je vais être franc avec toi comme avec tous les plaisantins de ton genre. Tu ne sais même pas, à la lecture de tes posts, ce dont tu parles ou écris. Et en plus, tu mens.

Ce n'est même pas utile que j'explicite. Pour les "vrais professionnels et non les maçons reconvertis" qui ont des questions et qui veulent des solutions, vous savez où les trouver.

Adieu, je n'a pas de temps à perdre


:D Tu sais elywan, je ne t'ai pas oublié. Nous avons déjà échangé sur ce sujet il y a bien longtemps. A cette époque tu disais déjà qu'entre une sonde redox et une sonde Ampéro, la seule différence était un composant à 5 euros 8) . Alors sort un peu de ton garage et va voir réellement sur le terrain ce qui fonctionne au lieu de parler à la place des pisciniers sur le matériel qu'ils sont censé employer majoritairement. ça t'éviterai déjà de donner de fausses indications car une piscine collective avec une sonde redox ne fonctionne pas. Et encore moins les pataugeoires qui sont les petits volumes les plus difficiles à traiter.Même un Kiné sur toulon avec un petit bassin de 20m3 qui galérait depuis 3 ans revis depuis 6 mois depuis qu'il est passé sur de l'ampérométrie. Il consomme 10 fois moins de produit et il n'a plus aucune plainte depuis sur la qualité de l'eau. Ce que je voudrais, c'est que l'ampérométrie soit au prix du redox pour que même les plus petites structures y aient accès. Car moi, perso, je me moque du prix. Ce qui m'intéresse c'est que ça fonctionne que ça s'appelle "redox" , "ampero" ou "tartempion". Je ne vois donc pas quel intérêt j'aurai à mentir puisque je ne suis pas fabriquant et que j'achète le matériel à qui je veux. Et surtout, moins c'est cher et + c'est facile à vendre ! A condition que cela fonctionne ! Car les choses pas cher mais qui ne fonctionnent pas c'est extrêmement courant dans le monde de la piscine. Ceci dit, il y a des choses chères qui ne fonctionnent pas non plus :D . Mais j'avoue avoir des difficultés à trouver de la qualité à petit prix. Je pense que nous sommes définitivement faits pour ne pas nous entendre. C'est bien pour cela que je n'ai jamais voulu acheter ta camelote. Tout simplement parceque tes discours techniques ne tiennent pas la route et que si demain je mets un de tes appareils et qu'il tombe en panne, je suis sure à 100 % que tu ne te remettra jamais en cause :wink: . Un bon fournisseur pour moi, c'est quelqu'un d'ouvert et qui écoute ce que les gens constatent sur le terrain en toute objectivité et non qui se cachent derrière des essais théorique de laboratoire. 8)

#729424 par killa inti
Sam 04 Juil 2015 à 06:44

lynyx77 a écrit:
killa inti a écrit:pas d accord du tout. La constatation de piscine verte ou surchloré malgres des taux redox recommandés prouvent bien que ce systeme ne fonctionne que dans la théorie et pas du tout sur le terrain ...


Hello Killa Inti

Est-ce vrai aussi pour des piscines sans volet et sans abri ou bien dans tout les cas la regulation Redox est à bannir ?


:) Je ne serai pas aussi vindicatif! La régule redox n'est pas à banir mais il faut juste savoir ce qu'on achète et si c'est adapté chez soi et pour l'usage qu'on veut en faire.
Si tu veux une régulation pour ne pas t'en occuper par manque de temps ou d'envie, c'est pas le matériel adapté. Il faut avoir une piscine avec pas trop de fluctuation de fréquentation, être un peu technicien pour suivre la régulation et rectifier au fur et à mesure de ses dérives en fonction de la température de l'eau. Faire attention de ne pas avoir d'eau neuve de remplissage qui pâsse directement devant la sonde redox ou ph. Il faut remplir la piscine directement dans le bassin (pas le débordement des piscine à débordement) pour éviter de trop perturber la lecture des sondes. Je parle pour le modèle avec injection de chlore liquide. La couverture ne change pas grand chose sur l'analyse. Surtout ne rajouter aucun produit dans la piscine. Avoir impérativement une régulation proportionelle avec alimentation directe et asservissement de l'injection. Avec ses précautions, ça devient tout à fait gérable.
Pour ce qui est de la mesure "redox" pour les électrolyseur, je ne peux pas répondre car il faut connaitre le mode de fonctionnement de chaque marque qui les fabrique.
1/ Soit ils ont décidés de faire foçnctionner l'électrolyse jusqu'au point de consigne "redox" puis de couper l'alimentation de l'électrolyse, puis de remettre au delà d'une certaine fouchette etc. Mais cela peut être génant pour le fonctionnement des électrolyseurs qui fonctionnent souvent par cycle et des inversions de polarité.
2/ soit ils décident que chaque fois que le point de consigne n'est pas atteind de lancer un cycle de x heures en, fonction du volume.
3/ Soit ils décident de faire la moyenne du taux redox des dernières 24h et de produire + ou - le jour suivant en fonction du point de consigne qu'il aurrait du atteindre.
En effet, la production de chlore par électrolyse est assez douce et peu réactive comparé à une injection. A moins de mettre un très gros électrolyseur mega surdimentionné. Je pense donc que l'idéale est de prendre la méthode de calcul N°3 sachant qu'il est évident qu'on n'aura jamais le bon taux à l'instant T troute la journée et qu'il y aura forcément un décalage de traitement de l'eau en fonction de la fréquentation. Si tu mesure ton chlore le matin, t'aura peut être 3 puis 0.5 dans l'après midi avec la conso des UV et des baigneurs que l'électrolyseur est incapable de compenser rapidement. Alors si en + on greffe dessus une mesure "redox" assez sensible à tout ce qui passe, pas facile d'avoir un résultat pour l'électrolyse.

#729440 par hydro-66
Sam 04 Juil 2015 à 10:52

elywann_ a écrit:excuse moi pour ce ton professeur - élève qui parait être

Je sais très bien quelles sont les mesures effectuées, et je sais très bien que quasiment toutes les piscines sont polluées sauf celles qui fonctionnent comme je l'ai décrit. Les inspecteurs de l'ARS font également des prélèvements. Et quand il y a toutes les piscines d'une région qui sont polluées sauf celles qui fonctionnent comme je l'ai décrit, facile de voir quel est le meilleur système.

La norme mondiale, que beaucoup ne semblent pas connaître chez les pisciniers professionnels est une réalité. Point. Qu'elle soit acceptée ou pas, c'est leur problème.

Ensuite, je montre où sont les failles des systèmes. Que la mesure du pouvoir oxydant de l'eau, est ce qu'il y a de meilleur. Il est facile d'en apporter la preuve.

Et si les pisciniers ouvraient un peu leur esprit afin de comprendre ce sujet, ils résoudraient bien de leurs problèmes.


Le problème, quand on raconte des betises, c'est qu'à la fin, on ne sait plus comment s'en sortir.
Parmi les piscines collectives, seules celles avec une régul rédox fonctionnent bien ? vraiment ? et tu nous dis ça avec ta grande expérience des piscines collectives et les milliers d'appareils que tu as installé ?
Sauf erreur de ma part tu es fabricant d'électrolyseurs, produit qui n'est pas agrée en piscines collectives. Mais peut-être leur vends tu des régulation rédox ? A ma connaissance, tu n'est pas non plus très présent sur ce marché.
Le pouvoir oxydant de l'eau, c'est ce qu'il y a de mieux, et nous sommes d'accords la dessus. sauf qu'avec une régul rédox, tu n'est jamais certain des valeurs affichées et donc du pouvoir oxydant alors qu'avec une sonde ampéro qui te dit 1.2 g/l. . . tu est sur qu'il y a 1.2 g/l de chlore et donc un bon pouvoir d'oxydo-réduction.
L'OMS à émis de normes pour les piscines publiques ? disons plutôt des recommandations. Tiens ! cadeau : http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/43336/1/9241546808_eng.pdf?ua=1Effectivement, ils parlent de rédox comme un systém que l'on peut AUSSI utiliser
The oxidation–reduction potential (also known as ORP or redox) can also be used
in the operational monitoring of disinfection efficacy. In general terms for swimming pools and similar environments, levels in excess of 720 mV (measured using a silver/silver chloride electrode) or 680 mV (using a calomel electrode) suggest that the water is in good microbial condition, although it is suggested that appropriate values should
be determined on a case-by-case basis.

Mais l'essentiel des recommandations reste :
For a conventional public or semi-public swimming pool with good hydraulics and
filtration, operating within its design bathing load and turnover and providing frequent (or online) monitoring of chlorine and pH, experience has shown that adequate routine disinfection should be achieved with a free chlorine level of 1 mg/l throughout the pool.
Free chlorine levels well above 1.2 mg/l should not be necessary anywhere in the pool unless the pool is not well designed or well operated – if, for example, circulation is too slow, distribution is poor or bathing loads are too heavy; where this is the case, it is more appropriate in the long term to deal with the underlying problem, rather than increasing disinfection levels.
Donc l'OMS qui est ta référence mondiale, recommande un taux de chlore, qui, par un heureux hasard est ce que mesurent les agents de l'ARS/DDass Mais que tu critiques ! Ton argumentation ne tient pas.

Chaque lecteur jugera la pertinence de tes propos. Te concernant, mon opinion était établie, elle est confirmée.

#729450 par laroche
Sam 04 Juil 2015 à 14:41

Salut,

killa inti a écrit: :) Disons que les piscines collectives sont gérées avec des taux minima et maxima de produit et controllées par la ddass alors que personne ne vient ni n'oblige le particulier à respecter ces normes.

Oui, je m'en doute bien, nombre de particuliers ne surveillent pas suffisamment leur bassin (j'en ai fait partie moi aussi), c'était juste une petite pique pour titiller hydro-66 ;)

A+

#729454 par marco81
Sam 04 Juil 2015 à 17:14

Bonjour,

je viens d'essayer de lire mais maintenant je suis complètement perdu.

Dans mon cas : Aquarite pro + Sense and Dispense :
J'ai ajusté ma consigne redox (valeur programme 560mV) pour avoir un taux de chlorine libre à 2 (bandelettes AquaCheck) et un taux PH à 7,3.

Je tourne comme ça depuis 2 mois avec une eau actuellement à 30° et je n'ai pas d'apparition d'algue.

Je pense que je suis bon mais maintenant je doute, qu'en pensez-vous ?

Merci.

Bon week end.

Marc

#729457 par killa inti
Sam 04 Juil 2015 à 17:51

marco81 a écrit:Bonjour,

je viens d'essayer de lire mais maintenant je suis complètement perdu.

Dans mon cas : Aquarite pro + Sense and Dispense :
J'ai ajusté ma consigne redox (valeur programme 560mV) pour avoir un taux de chlorine libre à 2 (bandelettes AquaCheck) et un taux PH à 7,3.

Je tourne comme ça depuis 2 mois avec une eau actuellement à 30° et je n'ai pas d'apparition d'algue.

Je pense que je suis bon mais maintenant je doute, qu'en pensez-vous ?

Merci.

Bon week end.

Marc
perso, une régulation doit toujours etre suivie par des controles manuel de chlore et de ph pour etre sure du bon fonctionnement des sondes. Mesure ton ph et mesure ton chlore le matin et debut d apres midi pour connaitre les valeurs de temps en temps

#729458 par marco81
Sam 04 Juil 2015 à 18:04

Merci Killa inti pour ton retour.

Je fais un contrôle tous les 10 jours en moyenne.
J'ai pris pour habitude de faire une mesure quand les valeurs lues (PH et redox) par l'aquarite est autour de la valeur de consigne de 560 mV, ça me permets de vérifier que je suis bien à 2 pour le chlore et la valeur du PH est correcte.

#729459 par killa inti
Sam 04 Juil 2015 à 18:07

marco81 a écrit:Merci Killa inti pour ton retour.

Je fais un contrôle tous les 10 jours en moyenne.
J'ai pris pour habitude de faire une mesure quand les valeurs lues (PH et redox) par l'aquarite est autour de la valeur de consigne de 560 mV, ça me permets de vérifier que je suis bien à 2 pour le chlore et la valeur du PH est correcte.

parfait !

#729461 par marco81
Sam 04 Juil 2015 à 18:16

Merci. :D
Bon week end.

#729465 par killa inti
Sam 04 Juil 2015 à 18:39

marco81 a écrit:Merci. :D
Bon week end.
k :D merci, toi aussi :wink:

#729469 par marco81
Sam 04 Juil 2015 à 19:23

killa inti a écrit:
marco81 a écrit:Merci. :D
Bon week end.
k :D merci, toi aussi :wink:


Merci.
#763931 par elywann_
Mer 13 Juin 2018 à 21:34

Bonsoir
J'ai quelques minutes et reviens donc sur ce sujet.
Hydro, quand les mesures sont réalisées par l'A.R.S, elles consistent à mesurer le chlore libre, la quantité de stabilisant, et la quantité E.coli, ce qui fait que je maintiens en tous points ce que j'ai écrit précédemment.

A+
#763940 par hydro-66
Jeu 14 Juin 2018 à 09:00

elywann_ a écrit:Bonsoir
J'ai quelques minutes et reviens donc sur ce sujet.
Hydro, quand les mesures sont réalisées par l'A.R.S, elles consistent à mesurer le chlore libre, la quantité de stabilisant, et la quantité E.coli, ce qui fait que je maintiens en tous points ce que j'ai écrit précédemment.

A+

Je suis d'accord là dessus.
Et le rédox, cela mesure quoi ? pas le chlore libre, pas le stabilisant, pas la quantité de E. coli !
Le rédox mesure une valeur qui, dans certaines conditions (de température et de pH principalement) est une image du potentiel d'oxydo-réduction (le fameux rédox) de l'eau et donc, par extrapolation du taux de chlore.
Que la température change et la valeur lue varie, pourtant le pouvoir oxydant réel n'a pas changé
Que la sonde pH donne une mauvaise valeur et la valeur de rédox affichée ne correspondra pas au bon taux de chlore (et l'ARS sanctionne !)

Si tu veux te battre, bats toi contre l'ARS et faits en sorte qu'ils ne mesurent plus un taux de chlore, mais un réel pouvoir désinfectant de l'eau. Te battre contre Killa et contre moi ne t'apportera rien.

Quand à moi, tant que les piscines collectives seront contrôlées par l'ARS et que ces derniers contrôleront le taux de chlore, je continuerais à préconiser des systèmes ampéromètriques qui mesurent directement le taux de chlore dans l'eau, sont peu dépendants du pH et de la température et sont fiables.
#763948 par elywann_
Jeu 14 Juin 2018 à 09:50

Bonjour Hydro
Je suis en partie d'accord sur ce point
je continuerais à préconiser des systèmes ampéromètriques qui mesurent directement le taux de chlore dans l'eau, sont peu dépendants du pH et de la température et sont fiables parce que c'est justement fait pour cela.

Pour être techniquement précis, c'est parce que le pH et la température sont mesurés que la sonde ampérométrique permet d'établir une relation entre redox et chlore libre.

Pour le reste il est évident que toi et beaucoup ne comprenez pas l'usage du mode redox avec une sonde redox. Il est vrai que c'est un mode de raisonnement différent.
Si la consigne est fixée, l'arrêt d'un appareil d'électrolyse (ou d'injection de javel) sera indépendant du pH, de la température, de la turbidité. C'est là tout l'intérêt en plus de son prix. Et à cette valeur de consigne, il n'y a pas de micro-organismes.
L'inconvénient, c'est que la quantité de chlore libre va monter en fonction du pH. Pour limiter cela, il est bien de disposer d'un régulateur de pH. A partir de çà, si la consigne de pH est fixée à 7,3 il est aisé de savoir quelle est la quantité de chlore libre pour une eau sans stabilisant.
De plus, dès lors que l'on a du stabilisant, ce n'est plus la quantité de chlore libre qui est vraiment importante, mais la température. Auquel cas les micro organismes se multiplient deux fois plus vite pour chaque degré supplémentaire. Et c'est là, que l'on se rend compte que le potentiel redox est vraiment ce qu'il y a de plus important. Cela est évident en milieu piscine, mais davantage encore dans les fonds marins.

En milieu publique au vu du nombre de baigneurs qui peuvent simultanément arriver, il est préférable d'injecter de la javel ou du chlore. C'est d'ailleurs ce qui permet de maintenir une quantité de chlore nécessaire pour l'A.R.S.
Je me suis trouvé dans un cas où la quantité de chlore libre sans stabilisant était de 0,3 mg/litre mais la seule piscine dans la région à être totalement dépourvue de micro-organismes. Ils n'ont rien dit, seulement que l'eau était parfaite. Je ne dis pas que 0,3 c'était bon, seulement l'employé avait mal paramétré. Et ils sont revenus plus d'une fois.

Donc, je maintiens tout ce que j'ai déjà écrit sur le sujet. Une sonde ampérométrique n'est pas utile pour un particulier. Sans intérêt véritable. Mais je ne dirai pas cela d'une piscine publique, c'est clair.
C'était juste une mise à jour.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot], Google Adsense [Bot], johanna et 78 invités



   Le forum Eauplaisir est Responsive Design