Pompes à eau, Pompes à chaleur, électrolyse, traitement et analyse de l'eau, produits chimiques, hivernage, algues, chlore, brome, taches liner, ...

Modérateurs: ericpastaga, Equipe de moderation sections piscine.

#764861 par Reacteur
Mar 24 Juil 2018 à 21:25

Personnellement je conseille de privilégier autant que possible le recours à une pompe à débit variable que ce soit lors de la construction de la piscine ou lors du remplacement de la pompe.
Certes plus chère à l'achat (seul point réellement négatif), les économies d'électricité générées sont bien réelles surtout avec un tarif du kWh de 14,83 c€ TTC (tarif bleu réglementé à ce jour) et une nouvelle augmentation prévue au 1er aout et les prochaines années.
Il faut garder à l'esprit que la durée de vie d'une pompe correctement entretenue (remplacement garnitures, roulements et condo de démarrage) peut facilement aller jusqu'à 20 ans et plus, 20 années pendant lesquelles la consommation d'électricité d'une pompe aura représenté plusieurs fois le prix initial de celle-ci. Le coût d'une piscine et de son fonctionnement est suffisamment important pour ne pas faire l'impasse sur cet équipement.

#764872 par Reacteur
Mer 25 Juil 2018 à 12:03

Ralph a écrit:J'ai appris que si par exemple on réduit la vitesse de la pompe de 80%, cela n'implique absolument pas que la consommation électrique va baisser de 80%, loin s'en faut parfois c'est seulement 10%..... La consommation n'est pas corrélée à la vitesse de rotation. http://www.eurospapoolnews.com/actualit ... riable.htm. Cela m'a été confirmé par un ami pro en électronique. J'ai donc renoncé à ajouter un variateur. On verra quand je changerai la pompe.


Bonjour,

L'article cité n'est pas faux mais il compare la consommation électrique d'une pompe à débit fixe à celle d'une pompe à débit variable mais fonctionnant à débit fixe. Or l'on sait qu'une pompe à débit variable va justement permettre des économies si elle fonctionne à débit variable, objet pour lequel elle a été conçue.
Les économies avancées dans l'article, de l'ordre 5 à 20%, correspondent au seul rendement plus élevé du moteur des pompes à débit variable. En effet les moteurs de ces dernières sont en général des moteurs synchrones ou à courant continu tandis que les moteurs à débit fixe sont des moteurs asynchrones (qui ont des pertes par glissement).

La comparaison entre les chiffres obtenus de l'étude et les chiffres communiqués par les fabricants n'est donc pas fondée. Ces derniers sont annoncés en prenant en compte à la fois le rendement du moteur plus élevé et le fonctionnement en débit variable qui permet un fonctionnement extrêmement réduit à pleine puissance (pour le lavage du filtre à contre courant ou pour de forts besoins de filtration épisodiques).

L'article insiste aussi sur la réduction des pertes de charge causés par les sections de tuyauterie réduites ou les coudes (à 90°) qui réduisent le débit fourni. On y pense pas souvent mais ce point est très important et, lorsqu'il est anticipé, permet d'améliorer le débit fourni à puissance égale et permet soit de réduire le temps de fonctionnement soit de choisir un moteur de puissance inférieure.

Par contre ce que dit votre ami en électronique est bien faux :wink: . Lorsque la vitesse de la pompe sera réduit de 50% la consommation électrique sera réduite de... 80% (la courbe est exponentielle !)
#765497 par Ralph
Mar 21 Aoû 2018 à 16:17

OK
Quelqu'un a-t-il un avis sur les pompes à vitesse variable de chez Irrijardin : il y a une bi-vitesse vraiment pas chère et quelques modèles également plus abordables que les marques Nocchi ou Hayward
Merci

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot], Google Adsense [Bot] et 15 invités



   Le forum Eauplaisir est Responsive Design